Après « toxique » en 2018, youthquake (« irruption de la jeunesse ») en 2017 et « post-truth » (post-vérité) en 2016, les dictionnaires Oxford ont décerné le mot de l’année 2019 à « urgence climatique ». D’après l’institution, ce terme reflète le plus « l’éthique, l’humeur ou les préoccupations » de l’année écoulée et présente un « potentiel culturel durable ».

D’après les analyses statistiques d’Oxford, l’utilisation du terme urgence en lien avec le climat a dépassé tous les autres types d’urgence, avec une fréquence trois fois plus élevée que l’urgence en santé venant en deuxième place. De manière générale, tous les mots et expressions liés au changement climatique ont vu leur usage bondir en 2019. La fréquence du terme « climate crisis » (crise climatique) a été multiplié par 26, celle de « eco-anxiety » (éco-anxiété) a été multipliée par 44, ou celle « d’extinction » (extinction) par 7,8.

Le dictionnaire Oxford définit l’urgence climatique comme « une situation qui appelle à une action urgente pour réduire ou freiner le réchauffement climatique et éviter des dommages potentiellement irréversibles ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Prière d'écrire votre commentaire
Prière d'entrer votre nom ici